menupartOK
Qui suis-je?
Plan du site
Psychogénéalogie Contact Stages, conférences, séminaires
Psychotherapie
PSYCHOGENEALOGIE


La psychogénéalogie est le produit de la rencontre entre la généalogie et la psychologie. Cette discipline est adaptée dans le cadre d’une thérapie qui tient compte des héritages familiaux qui semblent se transmettre de génération en génération, sans que cela soit forcément conscient et auxquels personne n’échappe. Je m’appuie sur mon expérience de psycho-généalogiste de quatorze années auprès de personnes qui me consultent pour divers problèmes affectifs, relationnels, professionnels, parfois pour maladies. Souvent mais pas systématiquement, la souffrance et le symptôme personnels diminuent ou disparaissent lorsqu’il a été possible de retrouver son lien précis avec une histoire proche ou ancienne dans le cercle familial.

Les raisons qui motivent une personne à s’engager dans cette démarche particulière, sont en général celles-ci :
-  la curiosité de repérer les héritages positifs,
-  la répétition troublante voire inquiétante d’un événement, d’un scenario de vie insatisfaisant,
-  une souffrance psychique ou physique,
-  la recherche d’une réponse à une question précise sur la filiation,
-  le blocage d’un processus de deuil,
-  la découverte de non-dits et de secrets pressentis jusqu’à l’obsession,
-  un sentiment d’échec incompréhensible, dans les domaines sentimental, professionnel, financier, ou relationnel familial ou social,
-  une problématique du couple ou de l’enfantement.

Nous nous demandons : qui suis-je dans mon clan ? Qu’est-ce qui s’est joué et se joue encore pour moi, en liens conscient et inconscient avec les membres de ma famille connus et parfois inconnus ? Dans quel contexte familial et émotionnel ai-je été conçu et ensuite éduqué, influencé ? Et si rien ne nous arrivait par hasard ? Il semble bien que notre vie soit largement faite de rendez-vous programmés à l’avance… Nous pouvons penser que nous avons choisi en toute liberté, consciemment, le choix de nos études, de notre métier, de notre mari ou femme, de nos amis, du prénom de notre enfant ? Mais ce n’est pas tout à fait le cas. Nous remarquons, dans notre vie, de surprenantes répétitions de situations insatisfaisantes, avec un ou d’autres personnages du clan des lignées paternelle et/ou maternelle, pour exemples :
- coincidence de dates entre notre date de naissance ou de conception avec celle du décès, ou mariage, ou divorce d’un parent ;
- similitude d’âge au moment du mariage, du divorce, du 1er enfant, entre nous et d’autres personnages de l’histoire familiale ;
- répétition d’évènements heureux ou tragiques, comme la difficulté à enfanter, la difficulté à former un couple stable, le fait d’élever seul son enfant sans le père ou la mère, la mort par suicide ou noyade, la carrière réussie d’artiste, un cancer du sein droit, à 32 ans, comme une mère et grand-mère maternelles, un divorce comme une tante paternelle, au même âge qu’elle, née à la même date d’anniversaire, le même choix d’un partenaire violent ou incestueux, la même difficulté à enfanter qu’une mère et grand-mère paternelle.

Ces répétitions ont un sens : attirer notre attention sur des histoires anciennes autour desquelles il y a eu de la souffrance, du stress refoulé, liés à des non-dits, des secrets. Or, tout se passe comme si le dossier non fermé d’une situation traumatisante se trouvait transmis en héritage à un descendant bien ciblé, souvent d’ailleurs, statistiquement, à la 3ème génération. Ainsi de situation traumatisante comme le décès non accepté, suicide, mort violente, viol, inceste, vocation contrariée, crise financière... Ce type de répétitions troublantes nécessite d’être décodées, comprises et dépassées. Il s’agit aussi de prendre en compte la notion fondamentale du secret structurant, et particulièrement le néfaste.

Au démarrage, la personne construit son arbre généalogique, sur 3 à 5 générations à partir d’elle et sa fratrie, jusqu’aux arrières-arrières grands parents maternels et paternels. Les données généalogiques précises et les informations événementielles connues des personnages du clan sont alors prises en compte ; ainsi l’arbre devient le « génosociogramme ». Il s’agira ensuite de noter les répétitions de dates, d’évènements, reliant la personne à des personnages du clan, et qui la renvoient sans cesse à sa problématique présente. Nous chercherons à comprendre le sens de ces transmissions, à lever des secrets toxiques grâce à ce travail thérapeutique.

Travailler sur soi avec cette dimension collective familiale est un véritable voyage très impliquant, souvent bouleversant. Nous y trouvons une plus grande lucidité sur nous, et sur le rôle que nous jouons dans notre arbre généalogique. Cette approche peut nous donner la possibilité de dénouer certains fils aliénants pour notre autonomie et d’acquérir une sérénité liée à l’assurance de notre singularité dans l’histoire familiale.

 
BREVES:

Retour sur le passé
« Se souvenir du passé, non pas pour rouvrir de vieilles blessures, mais pour les refermer » Federico MAYOR
d'autres brèves
Stand psychogénéalogie gratuit 23-24 mars 2013, Mauguio(34130), Espace Morastel, 9h-12h/14h-18h. Morastel

ACCUEIL GRATUIT au STAND de PSYCHO-GENEALOGISTE

24-25 mars 2012 : 11ème RENCONTRES GENEALOGIQUES à MAUGUIO

CONSULTATIONS INDIVIDUELLES sur rendez-vous

ATELIER : PSYCHOGENEALOGIE : LES HERITAGES FAMILIAUX

2 jours à SALAVAS (Ardèche), Le Devès.

SE LIBERER DE SON DESTIN FAMILIAL

4 jours du 1 au 4 décembre 2008

Construction de votre génosociogramme ; compréhension et décodage de votre problématique.

Stage ETRE SOI, EN CORPS MIEUX, AVEC SA FAMILLE : du 3 au 6 novembre 2007

Stage S’AUTORISER L’AMOUR : du 26 au 30 avril 2008

CONFERENCE PSYCHOGENEALOGIE

le 28 juin 2014 à 15h au Foyer communal de Clarensac (Gard)/gratuit

« Destin familial et psychogénéalogie » 1er juin 2013, Marseille, 14h Palais de Congrès

CONFERENCE « Le couple et l’héritage familial » : 25 janvier 2012

le 25 janvier 2012 à Salle des Fêtes de Salavas 07150 à 20h Renseignements et réservation éventuelle : Sylvie COURANT-BESNIER : 06 82 67 42 17.

à 20h, tarif : 10€, à la salle des Fêtes de Salavas (07150)

CETTE FAMILLE MECONNUE le 21 novembre 2009 à Marseille

suivie d’un ATELIER « LA MEMOIRE DES PRENOMS »

L’EMPREINTE DES 18 MOIS AVANT NOTRE NAISSANCE

le 31 JANVIER 2009 à Béziers

Il est étonnant de remarquer en thérapie à quel point cette période avant notre naissance est déterminante dans notre vie d’enfant puis d’adulte. Nous allons nous imprégner du vécu et du ressenti de nos parents et fonctionner, sans nous en rendre compte jusqu’à ce qu’un symptôme apparaisse, en fonction de ces acquis.

SE LIBERER DE SON DESTIN FAMILIAL

22 octobre 2008

LES HERITAGES FAMILIAUX le 16 juillet 2008

Conférence 3 juin 2008 : LE PROJET D’ENFANT

Conférence 9 octobre 2007 : SECRETS DE FAMILLE ET NOTRE HISTOIRE

Conférence 8 janvier 2008 : LA RELATION PARENTS-ENFANT

Conférence 11 mars 2008 : S’AUTORISER L’AMOUR

Document sans nom